La comédogénécité des huiles végétales

April 27, 2017

 

Voici un article qui répondra à diverses questions concernant les huiles végétales ...

On pense souvent que les huiles végétales graissent la peau, cela est complètement FAUX

Je n'ai jamais eu le visage plus gras en utilisant de l'huile. Elle nourrit la peau donc la pénètre et ne reste pas en surface bien longtemps. 
Plus vous utiliserez de l'huile, moins votre peau aura besoin de produire du sébum, parce qu'elle sera déjà nourrie.

 

L'huile de coco a été ma favorite, mais j'ai lu qu'elle pouvait être comédogène, et effectivement j'avais remarqué l'apparition de petites imperfections. J'ai poussé mes recherches : 

 

Les indices de comédogénécité sont les niveaux selon lesquels une huile peut provoquer l'apparition de comédons (points noirs).

 

Les indices de comédogénécité se déclinent ainsi :

 

- Indice 0 : PAS COMÉDOGÈNE

- Indice 1 et 2 : PEU COMÉDOGÈNE

- Indice 3 et 4: COMÉDOGÈNE

- Indice 5 : TRÈS COMÉDOGÈNE

Les huiles en vert sont conseillées pour les peaux mixtes à grasses ou susceptibles d'avoir des imperfections (Je déteste ce mot ; comme s'il fallait avoir une peau parfaite alors que tout le monde a eu des boutons !)

 

Pour me démaquiller, j'utilise désormais un mélange de jojoba et d'argan.

Le matin après l'application d'un hydrolat, j'utilise une nouvelle fois ce mélange ou simplement du jojoba avant de mettre de la crème de jour


NB/ L'huile de jojoba a la composition la plus proche du sébum humain. Elle est donc rééquilibrante.

 

Je ferai prochainement un article sur ma routine visage green et les miracles (si,si) qui ont suivi. 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

BULLE DE MARBRE 2016

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now