La Fast-fashion et ses millions d'oubliés

April 1, 2018

 

 

C'est quoi la Fast-Fashion ? 

C'est quand la mode et le prêt-à porter se consomment presque comme un fast-food. La comparaison peut paraitre étrange, mais quand on achète on porte (on jette) et on rachète, on la comprend mieux. 

 

Mon syndrome : " Je n'ai rien à me mettre" alors que " J'ai plus de place dans mon armoire" 

Vous en êtes également atteint ? C'est normal, en quelques années la mode est passée de 4 à presque 52 saisons pour écouler toujours plus de vêtements.

 

Bon alors, qu'est-ce qui t'es arrivé ?

Depuis 6 ans, j'achetais des nouveaux vêtements quasiment tous les mois voire toutes les semaines.

Comme beaucoup de gens, j'étais trop vite aspirée par la spirale des nouvelles tendances que les instagrammeurs s'arrachent. 

Et puis, il y a eu un avant et un après "The True Cost". J'étais loin de me douter qu'un simple documentaire Netflix ferait virer mes habitudes de consommation à 360°. 

Je vous le recommande vivement car il nous ouvre les yeux sur ce que la surconsommation de mode fait aux gens et à la planète. Saviez vous qu'une personne sur 6 vit grâce à la mode ? et que dans la région du Pendjab, un agriculteur de coton OGM se suicide toutes les demie-heures à cause des pesticides qu'ils sont obligés d'utiliser (responsables de maladie de peau, de cancer et de malformation) ? 

Aveuglement consenti :

On ferme volontiers les yeux sur ces horreurs et on continue à donner notre salaire à des marques qui pourraient faire tellement plus d'effort pour rétablir, ne serait-ce qu'un peu d'égalité. Je ne suis pas d'accord avec l'idée de tout mettre sur le dos des marques, les consommateurs sont les acteurs de ce système, c'est à nous de faire des choix et aux grandes entreprises de se plier à nos attentes. Quoi que l'on puisse dire, je pense sincèrement que nous avons notre part de responsabilité. 

 

Ok, mais comment-tu fais maintenant ? 

A l'heure actuelle je ne peux pas ne pas y penser quand je suis dans un magasin, résultat : en plus de 2 mois, je n'ai acheté que 3 articles bio ou recyclés. Je peux vous dire que ça fait du bien à ma tête  et j'espère au moins minuscule peu à la planète.

 

Halte à la didacture bien-pensante de l'ayatollah du bio : 

En tant qu'étudiante, il m'est difficile de dépenser plus pour m'offrir des articles de marques  comme Ekyog (ceci dit, j'ai quand même réussi à m'offrir un gilet lors d'une vente privée) ou Veja par exemple. 

Pour pallier ce problème, j'accepte d'acheter la collection CONSCIOUS chez H&M et MonkiCares chez Monki. J'aime aussi beaucoup la marque Muji qui utilise du coton bio et du lin français. 

Je pense sincèrement que montrer son intérêt pour une collection plutôt que pour une autre peut aider à changer les choses. 

Tant mieux pour ceux qui arrivent à se passer des grandes enseignes, je les respecte énormément, mais pour moi qui ai beaucoup de mal à m'habiller (je suis si petite que je m'habille en 11-12 ans) c'est la manière de consommer qui me convient le mieux aujourd'hui, et j'en suis fière quand même !

Je suis convaincue que tous ensemble, petit à petit, on peut construire les bases d'un monde meilleur et ce n'est pas pour faire l'utopiste mais la bonne volonté et le respect sont des valeurs dont nous ne parlons jamais assez. 

 

J'espère que mon petit topo-témoignage sur ma nouvelle vision de la mode vous a intéressé et j'ai hâte de lire tout vos messages à ce propos ! 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

BULLE DE MARBRE 2016

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now