Deux mois que je fais du sport + une de mes plus grandes peurs

June 26, 2018

Le temps passe tellement vite !

 

C'est fou, il y a deux mois je reprenais le sport, et aujourd'hui j'ai déjà couru 12 fois et je ne compte plus les séances de yoga quasi quotidienne ! 

 

Je suis fière de moi et à la fois j'ai envie d'améliorer mes performances - je ne sais pas si on peut appeler ça comme ça mais bon 😜

 

En deux mois, je suis passée d'un run de 6km à la fin duquel j'étais complètement essoufflée et dépassée au run de 10km que je finis rougeote mais heureuse. 

 

Je peux désormais dire que je cours plus je prends du plaisir. Cependant il est primordial que je ne me blesse pas si je veux atteindre mes objectifs et m'entraîner régulièrement. C'est pour ça que j'essaye de faire du renforcement musculaire. ( des abdos, des fentes, du gainage, des pompes et le fameux exercices de la chaise m'accompagne chaque semaine) 

 

J'utilise aussi des produits pour soulager mon corps, comme l'huile à l'arnica de Weleda. Je l'utilise pour masser mes jambes après mon run (après ma douche je vous rassure !). Parfois plutôt que cette huile, j'en utilise une autre "anti cellulite" avec ma cellucup pour faire un drainage lymphatique et parfaire l'évacuation des toxines et le lissage de ma peau d'orange (parce que oui on peut faire une quarantaine de kilos, faire du sport et avoir de la cellulite) ! 

 

Un article sur la cellulite et mon rapport à ce soi disant défaut ? ça vous intéresse ?

 

Ce mois-ci j'ai fait du shopping sportif ! 

 

J'ai acheté de nouvelles baskets (les miennes avaient 4 ans et je ne pensais pas que l'amorti pouvait avoir changé). 

 

Mais j'ai aussi craqué pour un short de running, un débardeur avec brassière intégrée pour courir tout en légèreté pendant l'été et avoir un change si je fais plusieurs sorties dans la semaine. 

 

La prochaine étape ? 

 

Le fractionné pour faire travailler mon cœur et faire progresser mon allure

ET peut être un sport que je déteste et qui pourtant soulagerait mes articulations...

Vous voyez ce dont je parle ? La natation aka LA PISCINE MUNICIPALE (traduction dans ma tête BEURK BEURK BEURK). 

Petite j'étais inscrite à un cours de piscine pendant 2 ans, jusqu'à ce que je dise à ma mère que je n'aimais pas ça.

 

Cela fait maintenant 8 ans que je n'ai pas mis les pieds dans un bassin parisien. 

 

Je déteste la piscine parce que j'ai peur de me retrouver nez à nez avec un poil ou un cheveux d'inconnu sur un sol mouillé, de devoir mettre un bonnet de piscine en silicone sur mon épaisse chevelure et de mettre mes pieds impeccablement vernis dans un pédiluve tiède dans lequel tout le monde a trampouillé ses pieds. 

 

Bref, vous l'avez compris : la piscine et moi ça fait deux, voire trois ou quatre ! 

 

Mais je vais essayer d'y retourner, je crois que mon corps serait heureux (ça serait bien le seul) ! 

 

La suite le mois prochain ? 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

BULLE DE MARBRE 2016

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now